La Cité phocéenne accueille, cette année, notre Congrès national. Le Tribunal de commerce de Marseille est le plus ancien qui ait été installé en France (1455). La création de cette juridiction des marchands  avait pour but de permettre le règlement  au plus vite des différends entre  négociants, marseillais comme étrangers, amenés du fait même de leur commerce à s’absenter fréquemment et longtemps.

Notre mission  de service public au service des commerçants demeure plus que jamais vivante et d’actualité.  Nous avons su, lors de récentes réformes, préserver l’essentiel. Ce congrès sera l’occasion  de mettre l’accent  sur les entreprises qui   sont gravement fragilisées par les crises à répétition  rendant leur  financement plus difficile, de nous pencher sur la tempête numérique qui s’annonce, d’en mesurer les impacts pour mieux nous adapter et, au moment où la demande de droit et de protectionnisme  augmentent, de nous intéresser  aux évolutions du droit maritime français et du droit des activités maritimes. La Conférence Générale a signé le 7 juin  dernier avec l’Association française du droit maritime  un accord de partenariat et de coopération qui s’inscrit dans une longue tradition de défense du droit français. C’est à Marseille lors de notre congrès qu’une importante table ronde y sera consacrée. 

Yves Lelièvre

Président de la Conférence générale des juges consulaires de France

1996-2016 : vingt ans après, le Tribunal de Commerce de Marseille accueille à nouveau le congrès des juges consulaires de France.

Nous avons choisi comme site de nos travaux le palais du Pharo, commandé par Napoléon III pour l’impératrice Eugénie, qui bénéficie d’une magnifique vue sur le Vieux-Port, et accueille aujourd’hui un centre de congrès fort notamment d’un auditorium de 900 places.

Le dîner de gala du vendredi 9 décembre se tiendra dans un autre bâtiment du second empire, le palais de la Bourse, en bas de notre célèbre Canebière. Il est aujourd’hui le siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Ces deux lieux se situent dans l’hyper-centre de Marseille, et vous permettront ainsi de pouvoir accéder à pied aux travaux et aux visites touristiques.

Marseille est une juridiction portuaire : aussi sommes-nous très heureux qu’au cours de ce congrès se déroulent les premiers échanges entre la Conférence Générale et l’Association Française du Droit Maritime.

Les 80 juges de la juridiction mettront tout en œuvre pour que ce congrès soit une réussite et que vous en conserviez un excellent souvenir.
Tous se joignent à moi pour vous espérer très nombreux les 8 et 9 décembre 2016 !

Bruno Nivière

Président du Tribunal de Commerce de Marseille

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.